www.athle.fr
Accueil
g.i.f.a. - groupement des internationaux français d'athlétisme
Actualités
Claudie FLAMENT : une histoire d'athlètes féminines qui s'effrite
Commentez cette actualité
9 Février 2016 - Gérard Delalandre (Webmaster)
Claudie FLAMENT : une histoire d'athlètes féminines qui s'effrite

Claudie Flament, debout à l’extrême gauche

Mai 1961, les filles de l’US Ivry sont championnes de France FFA pour la 4ème fois

(1957-1959-1960-1961)

 

Claudie Flament nous a quittés le 9 février dernier à l’âge de 86 ans. En 1950, Claudie a vingt ans ; spécialiste du 80m haies au club « Fémina Sports », elle participe successivement en 1950 à ses premiers Championnats d’Europe à Bruxelles puis deux ans plus tard en 1952, aux Jeux Olympiques d’Helsinki, puis à nouveau deux ans plus tard en 1954 à ses deuxièmes Championnats d’Europe à Berne.

 

Au début des années 50, Joël Fleury (à droite sur le photo), professeur d’éducation physique, ancien international FSGT en athlétisme et en hand-ball, entraîne Fémina Sports, l'un des meilleurs clubs féminins français dans ces deux sports. Mais en 1955, Fémina Sports éclate.

 

Ivry le contacte alors pour venir entraîner ses athlètes et le handball féminin. Joël Fleury n’apporte pas à Ivry que ses compétences, il vient avec des athlètes de niveau national et international et cela va changer radicalement l’athlétisme et le handball féminin à Ivry.

 

L'arrivée de Joël Fleury et de nombreuses filles de niveau national ou international est donc à l'origine de l'accession de l’US Ivry au premier plan tant en athlétisme qu'en hand-ball car beaucoup d'entre d'elles pratiquent les deux spécialités.

 

Dès 1957 les filles de l’US Ivry sont championnes de France FFA, elles récidivent en 1959, 1960 et 1961 (une bonne partie de ces athlètes sont aussi championnes de France en handball en 1958, 1959, 1960, 1963, 1964…).

 

Claudie Flament, sélectionnée olympique à Helsinki en 1952 sous les couleurs de Fémina Sports, accumule les victoires sur 80 haies et les sélections en équipe de France (25 sélections entre 1950 et 1961).

 

Micheline Julitte-Fluchot est sélectionnée aux Jeux Olympiques en 1956 à Melbourne où elle réalise 12” sur 100m, bat le record de France du 200m en 24”9 avant de participer au 4X100 m (46”3). Micheline est à nouveau sélectionnée aux championnats d'Europe à Stockholm en 1958 où elle réalise 24”7 au 200m. Au plus haut niveau de 1955 à 1969, Micheline engrangera 22 sélections en équipe de France.

 

Suzanne Cathiard, de son côté, bat à 4 reprises le record de France du javelot (46,33 m en 1961). Suzanne totalise 20 sélections en équipe de France.

 

Marie-Claire Cathiard est aussi internationale au javelot (39,48 m en juillet 1962). Elle sera 5 fois sélectionnée en équipe de France entre 1953 et 1962.

 

Simone Cathiard (Hager), championne de France FFA de cross sous les couleurs de Fémina Sports, termine 2ème de ces championnats en 1956 et 1957 pour l’US Ivry. En 1954, l'équipe de France rencontre celle d'Angleterre à Londres ; elle termine 4ème du 880 yards;

 

Vers 1958, d'autres athlètes viennent se joindre à l'équipe d'Ivry, en particulier Denise Guénard, Janine Allaire et plusieurs étudiantes en EPS.

 

Janine Allaire est internationale à deux reprises. Athlète très polyvalente elle est aussi très précieuse dans les compétitions par équipe.

 

Denise Guénard participe aux Jeux Olympiques de Rome en 1960 sur 80 haies (demi-finale). Elle bat les records de France du 80 haies en 11”1 (1960), du 100 yards en 11”2 et du pentathlon avec 4.496 points en 1961. Sa carrière sportive commencée en 1951 se termine en 1968 avec 47 sélections en équipe de France.

 

Côté relais, en 1959, Micheline Julitte-Fluchot, Claudie Flament, Michèle Bosc et Denise Guénard battent le record de France des clubs au 4 x 100m en 48”7.

 

En 1961, l’US Ivry bat le record de France du 4 x 200 m en 1’43”8 avec Micheline Julitte-Fluchot, Claudie Flament, Denise Guénard et Édith Naveilhan.

 

Il faut parler aussi des entraîneurs. En 1958, Jacques Guénard, technicien de qualité et international au javelot rejoint l’US Ivry, il y restera jusqu’en 1961.

 

De 1958 à 1968, Jean Allaire, enseignant à l’IREP de Paris, apporte également ses compétences et les performances de ses étudiantes.

 

Soulignons enfin l’apport de Madame Fleury (professeur d’EPS à l’annexe du lycée Fénelon, futur Claude Monet) qui guide ses meilleures lycéennes en athlétisme vers l’US Ivry après les avoir orientées avant 1955 vers Fémina Sports.

 

Sans entraîner, Madame Fleury a donc joué un rôle important dans les succès de l’US Ivry athlétisme.

 

Sur le plan des résultats entre 1962 et 1966, l'équipe féminine FFA amorce un certain déclin, tout en se maintenant parmi les meilleures équipes françaises. Janine Allaire, Suzanne et Marie-Claire Cathiard, Claudie Flament, Micheline Fluchot-Julitte, Édith Naveilhan, Michèle Baudein... sont les athlètes les plus en vue.

 

1972 : Michèle Baudein (US Métro) court incognito Sedan-Charleville (25 km), encadrée par ses copains, afin d'échapper à la vindicte des organisateurs.

 

1974 : Sous l'impulsion de femmes comme Michèle Baudein, Chantal Langlacé, Lilly Reffray, Denise Seigneuric, Annick Loir, Fabienne Curiace, Mmes Scharff et Schoving, les courses sur route s'ouvrent doucement aux féminines.

Gérard DELALANDRE,
Un ancien de l’US Ivry (1964-1968)


 Source : Extrait de « 1919-2009 - 90 ans d’athlétisme à Ivry » par Jean-Pierre Cleuziou et Jacques Allard.

 

 

 

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
08/05 >
07/03 >
26/02 >
26/02 >
20/02 >
19/02 >
05/02 >
17/12 >
01/12 >
29/11 >
09/10 >
07/10 >
30/09 >
18/08 >
14/07 >
24/06 >
17/04 >
08/04 >
06/03 >
28/02 >
Les derniers inscrits
Alain BILLOUIN 
  Journaliste 


Guy  CONNAN 
  Marathon 


Jean-Pierre FORESTIER 
  Demi-fond 


Alain LABBE 
  Perche 


Alain DEPESSEMIER 
   Demi-fond 


Guy TAILLARD 
  Demi-fond 


Maguy NESTORET-ONTANON - Sprint 


Gabriel BORDIER 
  Marche 


Camille AURRIERE 
  Marche 


Jean-Claude BARBET 
  Demi-fond 


Annick CLOUVEL-MICHON 
  Fond 


Pascal CLOUVEL 
  Demi-fond / Fond 


Christiane LE STUM-CADIC  Sprint 


Véronique RENTIES 
  Demi-fond 


Jean-Louis PRIANON 
  Demi-fond 


Bruno PLACZEK  
  Fond 25 km 


Christian HOLOFFE  
  Steeple 


Simone GRIMAL-HENRY 
  Sprint 


Bertrand COTTINI 
  Entraîneur 


Jean-Marc BRIET 
  110m haies 


Joël RIQUELME 
  Demi-fond 


Guillaume  PHILIPPON 
  Fond 


Philippe DIEN 
  Demi-fond 

     Toi  aussi ,    

  Rejoins nous ! 

Bulletin d'inscription

Athlétisme : ses valeurs

L’Athlétisme
est un humanisme

Les qualités et principes
qui gouvernent
la vie des athlètes
s’appliquent à tous

Règles de vie

Code de moralité

Sociabilité

Rencontres

Échanges

Découvertes

Éducation

Émulation

Ambition

Intégration

Amitié

Loyauté

Esprit d’équipe

Générosité

Solidarité

Tolérance

Ténacité

Vérité

Humilité

Élégance

Intelligence du corps

Courage

Énergie

Combativité

Goût de l’effort

Culture du sport

Émulation

Volonté de progresser

Rigueur

Quête de l’excellence

Quête de la perfection

Dépassement de soi

Confiance en soi

Affirmation de soi

Construction de sa personnalité

Santé mentale

Santé physique

Estime de soi

Reconnaissance

Respect des adversaires

Champion dans le sport

Champion dans la vie

Sens de l’aventure

Engagement

Responsabilité

Autonomie

Audace

Esprit d’initiative

Maîtrise de la pression

Maîtrise de ses émotions

Maîtrise de sa concentration

Maîtrise de ses objectifs

Maîtrise de son effort

Maîtrise du temps

Maîtrise de l’espace


 

 

... A suivre
L'actu des espaces
Le GIFA sur facebook
Le GIFA sur facebook
Les Espaces

  Athlètes un jour... Amis toujours !  

SITES AMIS

Les copains du Bataillon de Joinville

Les copains du Bataillon de Joinville

______________