www.athle.fr
Accueil
g.i.f.a. - groupement des internationaux français d'athlétisme
Actualités
Mon voisin est mort… Il s’appelait Guy KERFANT
Commentez cette actualité
23 Mai 2015 - Gérard Delalandre (Webmaster)
Mon voisin est mort… Il s’appelait Guy KERFANT

Riec-sur-Belon…

Vous connaissez ? C’est entre Lorient et Concarneau, dans le Finistère sud. C’est là qu’habitait Guy KERFANT, au 48 bis rue de Pen Moor. Je dis « habitait » car Guy habite depuis le 28 mai au cimetière de  Condé-en-Brie, dans l'Aisne. Je ne l’ai su que le 1er décembre, par hasard, en téléphonant à André-Jacques MARIE qui a tout de suite voulu savoir si j'avais des nouvelles de son ami. Ancien coureur de 800m, Guy fut un compagnon de route d’André-Jacques, international sur 110m haies ; c’était dans les années d’après-guerre entre 1946 et 1951.  

André-Jacques MARIE a été le troisième président du GIFA (1979-1983), juste après Jean-René SEURIN (1972-1978) qui succéda lui-même à René MOURLON (1945-1971), créateur du GIFA en 1945 avec son frère André.

Guy KERFANT était né le 13 mars 1922. Il avait donc 93 ans. Son avis de décès est d’une infinie tristesse. Comme tous les avis de décès, il ne mentionne pas le jour de son décès, seulement l’âge... Vous aviez remarqué ?

Il y est écrit :

« Sa mère, sa femme Jeannine, ses enfants, tous décédés avant lui, ont la tristesse de vous faire part du décès de Guy KERFANT. »

« Remerciements sincères à Jean, son voisin et son ami pour sa présence durant toutes ces années. »

André-Jacques MARIE n’a pas su que son complice était parti. Ils n’osaient pas se téléphoner, s’importuner, et ils n’avaient pas internet, ni l’un, ni l’autre, ce n’est pas leur génération. Ils prenaient en fait des nouvelles l’un de l’autre par personne interposée, moi en l’occurrence, de peur d’apprendre sans ménagement la cruelle, l’indécente disparition de l’autre, espérant secrètement prolonger le souvenir de leur amitié.

Guy, parfois me téléphonait sous le fallacieux prétexte de s’assurer qu’il s’était acquitté de son adhésion, il me disait bien sa solitude, là-bas à Riec-sur-Belon, mais je n’ai pas compris. J’ai l’impression que c’était hier, je n’ai pas vu les années passer, sa dernière cotisation remonte à 2011.

Si je me fie à la seule trace de Guy sur internet, il aurait été un représentant de la maison d'édition parisienne qui diffusait les œuvres de Géo-Fourrier après la seconde guerre mondiale. Il détenait une série d'estampes de l’artiste qu’il a conservées depuis les années quarante, parce qu'il était « l'un des seuls à les trouver belles ». Il les a confiées à Bernard Le Floc'h, adjoint à la culture de Pont-l’Abbé pour son exposition au Musée bigouden : Le donjon du Château des Barons du Pont.

Je n’ai même pas de photo de Guy, alors j’ai mis celle de Lény Escudéro. L’histoire de Guy m’a rappelé une de ses chansons que je vous propose d’écouter… et de regarder. La vidéo est sobre et très bien réalisée, le texte et l’interprétation de Lény Escudéro sont magnifiques.

Ne pleurez pas dans vos mouchoirs, ce n’est qu’une histoire : Mon voisin est mort

G.D.

Mon voisin est mort

Je n’l’ai pas connu

Je n’l’ai jamais vu

Mon voisin est mort

À part quelques bruits

À l’étage en d’ssous

Mais des riens du tout

Je n’sais rien d’sa vie

C’est dôle l’émotion

Je n’l’ai pas connu

Et j’ai l’impression

De l’avoir perdu

J’suis dans l’escalier

Tu ne me vois pas

T’es sur le palier

Je n’te salue pas

Être seul, c’est vivre seul

Au milieu de la foule

Et ça fait mal, tu sais,

Ça fait comme une boule

Qui te cache le soleil

Au milieu du désert

On n’est pas seul tu sais

On est perdus

C’est pas pareil

Quand je pense à toi

A toi mon voisin

Toi qui vivais là,

Tu vivais si loin

Je  ne saurai rien

Du rien de tes jours

Rien de tes chagrins

Rien de tes amours

T’as dû avoir peur

Lorsque ton destin

T’a pris par la main

Pour t’emmener ailleurs

Sûr qu’t’aurais aimé

Avoir un copain

Pour t’accompagner

Un bout de chemin

Être seul, c’est vivre seul

Au milieu de la foule

Et ça fait mal, tu sais

Ça fait comme une boule

Qui te cache le soleil

Au milieu du désert

On n’est pas seuls tu sais

On est perdu, c’est pas pareil

Bonjour mon voisin

Bonjour inconnu

J’suis celui du d’ssus

Refuse pas ma main

Garde moi, pitié

Si des fois la mort

Revient au quartier

Pour frapper encore

Elle n’osera pas

Me donner la nuit

Quand elle verra

Que j’ai un ami

Faut-il que les loups

Reviennent chez nous

Rendre la chaleur

Que donnait la peur ??

Être seul, c’est vivre seul

Au milieu de  la foule

Et ça fait mal, tu sais

Ça fait comme une boule

Qui te cache le soleil

Au milieu du désert

On n’est pas seul, tu sais

On est perdu

C’est pas pareil

C’est pas pareil…

C’est pas pareil…


Guy KERFANT et André-Jacques MARIE étaient des amis de longue date. L’un était coureur de demi-fond (800m), l’autre hurdler (110m haies : 27 sélections en Équipe de France, champion d’Europe en 1950).
 
 

- André-Jacques MARIE ? C’est Gérard du GIFA, le webmaster, le coureur de steeple, tu es toujours chez toi, apparemment ? Tu deviens quoi ?

- Nous faisons aller, nous ne bougeons plus beaucoup, ma femme a trop de difficultés pour se déplacer. C’est sympa de me téléphoner.

- C’est un peu intéressé, je cherche des informations concernant un certain Victor Baranca, un coureur de 800m qui a été champion de France en 1923.

- Ça ne me dit rien du tout.

- J’avais un petit espoir en misant sur ta mémoire d’ancien président du GIFA, mais ça s’est passé vingt ans avant ta présidence. Entre temps, la FFA a déménagé une première fois du boulevard Hausmann au boulevard Poissonnière puis à Charléty. Tant pis !

- Tu n’aurais pas des nouvelles de mon ami Kerfant ?

- Écoute, maintenant que tu m’en parles, ça fait effectivement longtemps que je ne l’ai pas eu au téléphone, il est de 22 comme mon père, il aurait 93 ans… Attends, Françoise cherche sur internet… Aïe ! Elle a trouvé un avis de décès le concernant, elle me le lit : ses obsèques ont eu lieu le 27 mai. Je suis désolé André-Jacques de t’annoncer si brutalement que ton ami est mort.

- Comment ça se passe pour toi ? Tu t’en sors ? Je viens d’avoir Victor, il ne va pas si bien que ça…

- Oui, on ne se voit plus au marché. Avant, il passait me voir mais il ne vient plus. J’arrive à descendre faire quelques courses, mais pour combien de temps encore ? On voudrait bien rester dans notre appartement le plus longtemps possible. On songe à solliciter une aide-ménagère, une assistance ou quelque chose comme ça, pour ne pas devoir partir.

- C’est bien quand on peut avoir la chance de rester chez soi. Je vous souhaite de trouver une bonne solution. Je vais te quitter et je suis vraiment désolé pour Michel, Françoise vous embrasse.

- Merci d’avoir appelé, ça me fait bien plaisir, vraiment je te remercie. Tu es maintenant à Bréhat ? Tu cours toujours ?

- Oui, nous sommes totalement bréhatins depuis l'an dernier. On court pratiquement tous les jours, chacun notre tour car j’en fais un peu plus que Françoise et un peu plus vite, une heure en tout. Cela dit, je ne peux plus faire le tour complet de l’île, je n’en fais plus que la moitié et de plus en plus difficilement, je n’accélère plus dans les côtes et arrivé en haut, je marche. J’essaie de ne pas t’oublier, je t’envoie un peu de mon air marin, au revoir André-Jacques.

 
G.D.


 

 

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
29/06 >
21/03 >
07/03 >
03/12 >
02/08 >
22/04 >
02/04 >
06/02 >
18/07 >
05/07 >
29/05 >
08/05 >  (1)
07/03 >
26/02 >
26/02 >
20/02 >
19/02 >
05/02 >
17/12 >
01/12 >
Les derniers inscrits
Maria REBELO 
  Cross, Fond 

Christian VERNIER 
  Marche 

Gérard DE DARAN 
  Demi-Fond, Relais 

Jean-Pierre VERNIER 
  Marche 

Patricia LORENZO 
 DARBONVILLE 
  Sprint, Relais 

Marie-Hélène AUBRY 
DUPOUX 
  Demi-Fond, Cross 

Lucien FARNIER 
  Steeple 

Bruno CHERRIER 
  Sprint, Relais 

Chantal LECLERC 
  Sprint, 1/2 Fond 

Pierre BONVIN 
  Sprint, Relais 

Philippe LEGRAND 
  Demi-fond, Cross 

Bruno LEVANT 
  Demi-fond, Cross 

Jean-Claude GAST 
  Demi-fond 

Serge BORD 
  Ancien DTN 

Philippe GONIGAM  
  Sprint 

Martine DRUT 
FAIDERBE   Demi-fond 

Eric DRUT 
  Sprint 

Gauthier Blancquart 
  Sprint 

Jean-Patrick THIRION 
  Hauteur 

Gaëlle HOUITTE 
  Cross, Fond 

Loïc RAPINEL 
  Cross 

Gérard BRUNEL 
  Sprint 
 
Michel HENAREJOS  
  Demi-fond 

Jacques DECHOUX 
  Sprint 

Henri DORINA 
  Triple-saut 

Richard LUDGER 
  Demi-fond 

Alban VARLET 
  Demi-fond - Fond 

Jean-Luc PAUGAM 
  Demi-fond - Cross 

Leslie DJHONE 
  Sprint - Longueur

Jean-Paul VILLAIN 
  Demi-fond 

Françoise PHILIPPE
  Sprint 

Gabriel LEROY 
  Sprint 

Marion PLACZEK 
  Fond 

Erick CHARRON 
  Demi-fond 

Gérard LELIEVRE 
  Marche 

J-Jacques BOUSSEMART 
  Sprint 

Mohamed SERBOUTI 
  Demi-fond - Cross - Fond 

Gisèle DI GIACOMO-BONNICI   Sprint 



   Toi      aussi,    

  Rejoins  nous ! 

ici le Bulletin d'inscription 2019

Athlétisme : ses valeurs

L’Athlétisme
est un humanisme

Les qualités et principes
qui gouvernent
la vie des athlètes
s’appliquent à tous

Règles de vie

Code de moralité

Sociabilité

Rencontres

Échanges

Découvertes

Éducation

Émulation

Ambition

Intégration

Amitié

Loyauté

Esprit d’équipe

Générosité

Solidarité

Tolérance

Ténacité

Vérité

Humilité

Élégance

Intelligence du corps

Courage

Énergie

Combativité

Goût de l’effort

Culture du sport

Émulation

Volonté de progresser

Rigueur

Quête de l’excellence

Quête de la perfection

Dépassement de soi

Confiance en soi

Affirmation de soi

Construction de sa personnalité

Santé mentale

Santé physique

Estime de soi

Reconnaissance

Respect des adversaires

Champion dans le sport

Champion dans la vie

Sens de l’aventure

Engagement

Responsabilité

Autonomie

Audace

Esprit d’initiative

Maîtrise de la pression

Maîtrise de ses émotions

Maîtrise de sa concentration

Maîtrise de ses objectifs

Maîtrise de son effort

Maîtrise du temps

Maîtrise de l’espace


 

 

... A suivre
L'actu des espaces
Le GIFA sur facebook
Le GIFA sur facebook
Les Espaces

  Athlètes un jour... Amis toujours !  




















SITES  AMIS